• Combrailles_Bromont_Lamothe_rando_JDA8794v2-100.jpg

Préparer sa randonnée itinérante en Auvergne

Si vous choisissez la randonnée itinérante sur plusieurs jours, il est indispensable de planifier précisément votre voyage : itinéraire, hébergement, équipements... Mieux vaut éviter l’improvisation alors voici quelques conseils pour faire de votre voyage à pied en Auvergne une véritable parenthèse pour déconnecter de votre quotidien !

Quel itinéraire choisir ?

Avec 16 chemins de Grande randonnée (GR) et autant en GR de Pays (GRP), il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux.

Pour les amateurs de rando « engagée », le GR400 saura satisfaire les plus téméraires. Pour les itinéraires plus linéaires, optez pour le GR470 le long de l’Allier en Haute-Loire ou le GRP des Gorges de la Loire (avec un retour en train possible). Le GR30 « Tour des lacs et volcans d’Auvergne » vous propose un condensé des plus beaux sommets (puy de Dôme, puy de Sancy et Plomb du cantal) et le tour de quelques lacs d’origine glaciaire.

Pour vous rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle, vous aurez le choix entre deux chemins de pèlerinage : le GR65 et la Via Arverna.

Le plus vieil itinéraire de France, le GR3, suit la vallée de la Loire dans son intégralité, de La Baule (près de la ville de Nantes) au mont Gerbier de Jonc (source du fleuve). Le tracé en Auvergne, long de 340 km, passe par la montagne Bourbonnaise dans l’Allier et court jusqu'aux sources du fleuve Loire, en Haute-Loire.

Avant de partir, les bonnes questions à se poser

Pour bien commencer, procurez-vous une carte IGN ou un topoguide afin d’organiser au mieux les différentes étapes, le départ et l’arrivée. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’orientation, faites appel aux professionnels qui sauront vous guider.

• Comment accède-t-on au point de départ ?

• Si l’itinéraire n’est pas une boucle ou un aller-retour, il faut également réfléchir retourner au point de départ (A) ? Est-il possible de déposer une voiture à l’arrivée, prendre les transports en commun, ou un taxi ?

• Où passer la nuit ? Allez-vous camper ou dormir en gîte, refuges, hôtels… ?

• Ai-je le droit de bivouaquer ? Attention à respecter les espaces naturels sur lesquels vous vous trouvez.

• Quel est le niveau de difficulté ? Si vous partez avec des enfants, évaluez la difficulté de l’itinéraire et adaptez vos étapes !

 

Puy_Mary_Cantal_randonnee_JDA0744-100.jpg

Ce qu’il ne faut pas oublier pendant la rando

Emportez des vêtements imperméables et chauds, chaussez-vous correctement. Sur certains itinéraires vous êtes en moyenne montagne et les conditions météorologiques peuvent être très mauvaises.

Un sac à dos se choisit en fonction de la durée de la randonnée, de la morphologie et des capacités de portage : entre 10 et 12 kg pour un homme et 8 à 10 kg pour une femme.

Restez sur les chemins balisés. Respectez l’environnement dans lequel vous vous trouvez, remportez vos déchets, ne faites pas de feux, ne dérangez pas les troupeaux.

 

 

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.